Voyage | Barcelone

Bonjour,

On a tous un "Barcelone" dans la tête et surtout ces derniers temps... malheureusement !

celui du foot et du camp nou
celui de la nuit, des bars à tapas et du quartier d'el born
celui de gaudi, la Sagrada familia, le parc guell
celui du shopping et des ramblas
celui de la plage, et du quartier de Barceloneta

Je suis allée à Barcelone, en long we en amoureux en Novembre 2016.
Pour moi qui suis une passionnée des espaces naturels, photographier une ville relève du challenge.
Dans mon "regard", vous trouverez certes quelques classiques de la ville mais surtout une ode à la couleur, à la vie qui s'écoule joyeusement en cette période un peu hors saison.



Parc Guell | fin de journée sous ciel gris. Nous avons traversé la ville à pied pour monter sur les hauteurs où le parc se déploie. Il ferait si bon s'attarder sur ces bancs pour se laisser aller à la douceur de vivre. Au retour, nous avons à nouveau descendu la ville à pied jusqu'à la plage et ce fut un beau moment que de partager cette fin de journée travaillée avec l'animation ordinaire des rues: courses dans les échoppes, enfants au parc, amis attablés dans les bars autour d'un verre









Quartier Gothique | un dédale de petites rues et d'échoppes. Il y a métiers de bouches et magasins design. C'est un régal de voir ce commerce vivant et qui semble authentique. En passant le dimanche matin, nous avons découvert ces mêmes échoppes fermées et dont les rideaux de devanture racontent bien des histoires.









Quartier Barceloneta | Je n'imaginais par que la plage était là, si facile d’accès, au cœur de la ville. Certains se baignaient encore. Les jeunes migrants sont là pour vous proposer un rafraîchissement dont le fameux mojito! Sur la plage, il y a d'ailleurs un "compteur de la honte", un immense panneau qui décompte le nombre de réfugiés qui ont trouvé la mort en essayant de traverser la Méditerranée.
Notons que ce monument improvisé représente un panneau rectangulaire orné de l'inscription: "Ce ne sont pas que des chiffres, ce sont des gens".Le compteur a démarré son compte macabre avec le chiffre 3.034, ce qui correspond au nombre de migrants qui ont trouvé la mort en essayant de traverser la Méditerranée en 2016.












La Perdrera | une maison construite par Gaudi et qui permet de découvrir et comprendre la conception/vision de l’architecture du maître espagnol.









La Sagrada Familia | Oui il y a du monde pour visiter et oui il faut se donner le temps pour laisser l'émotion vous pénétrer. C'est si différent de tout ce que l'on peut déjà connaître. Les dimensions et le jeu des couleurs vous saisissent dès l'entrée. On en oublie les polémiques sur les travaux toujours en cours.



















Colline de Montjuic |  Prendre un peu de hauteur de bien des manière sur cette colline: s'évader avec le musée Miro, revivre l’histoire olympique, découvrir la richesse du musée d'art de Catalogne avec surtout les nombreux polychromes religieux  et puis redescendre en suivant le soleil qui se couche et donne à la ville de belles couleurs dorées.







Mon "coup de cœur"... le téléphérique du port: le jeu des cabines rouges et le structure métallique ont séduit mon œil.








Nous avons passé là 4 très belles journées dans une ville qui se découvre facilement à pied.
Nos soirées ont été rythmées par l'ambiance du quartier d'El Born, tout proche dont nous avons apprécié les tables.
Restaurant la paradeta ( restaurant de poissons où l'on commande son repas sur l'étal!)




En espérant vous avoir donné à voir un peu de l'esprit de "Barcelone"
agnès

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Scrap | December daily 2016, l'album (1/4)

Scrap | December daily 2016, l'album (2/4)

Scrap | December daily 2016, l'album (3/4)