Day in the life | les photos du 16 mars 2018

Bonjour,



"Just one day"
Il n'a rien d'exceptionnel ce jour du 16 mars.
Je vais le passer assez seule
seule dans le petit matin
seule à la maison
seule au travail
seule parce que la maison se vide !




3h |  Ce day in the life commence aux premières heures: Nuit d’insomnie. C'est un classique depuis janvier. J'ai trop d'idées qui s'agitent dans ma tête m’empêchant de trouver le sommeil. Je lis, je regarde l'ordi ou la TV avant de dormir au moins un peu. La lecture de ce livre " Les vertus de l'échec" est une ode à la vie. Je prends des notes.



8h |  Le printemps se fait sentir même si le ciel est encore bien souvent gris. Place à une petite robe pour cette journée de travail.



8h30 | Le thé qui infuse doucement, la chaleur du bol entre les mains. Le matin est souvent fait du même rituel: l'eau qui chauffe, la confiture qui colle aux doigts, le thé souvent trop chaud, les images sur les comptes IG.




9h | Aller au jardin pour voir de plus près les signes du printemps. L'hiver a été si long, trop long. Le soleil a été bien absent.




10h | Je suis revenue d'une formation à Reims mercredi et j'ai profité de la vente de la bibliothèque diocésaine Saint Sixte. Je ne manque pas de livres à lire. Il faut trouver maintenant à les ranger.




11h | Je finis les détails sur le projet " Une semaine en 2017". C'est vraiment le projet de scrap qui correspond le plus à ce je souhaite faire. C'est un merveilleux album de mémoire sur une semaine de la vie ordinaire. 




13h | Il est temps de quitter la maison pour le travail. Je dépose Gabrielle au lycée en passant. Elle est en conduite accompagnée et elle pourrait faire elle-même la conduite mais elle ne le souhaite pas!





14h | Je suis en pleine action. Dans quelques jours, il y aura le rassemblement de 200 jeunes à Chaumont et me voilà dans les derniers préparatifs qui m’incombent.



20h | Avec le groupe des lycéens, nous finissons le tournage du clip pour présenter le Grand Pardon de Chaumont aux enfants et jeunes. Ma présence en aumônerie aura suivi ces jeunes là de la 6° à la terminale, du sortir de l'enfance aux prémices de la vie adulte. Ils font leurs vœux pour parcours sup et nous évoquons souvent leurs études supérieures. Ils osent croire à leurs rêves!




21h| Retour à la maison où je remplis mon bullet journal avec ma page "gratitude " pour accompagner cette volonté de "ralentir" en 2018. Cet effort quotidien me fait du bien. Il me permet de ne garder en vue que le meilleur de la vie, de le trouver même au creux d'une journée plus grise.




22h | Il est temps d'essayer de dormir. Pas de TV ce soir car la fatigue aura raison de moi. Un dernier clin d’œil en SMS avec ma grande Flo. Jean-Francois me rejoindra dès la fin des matchs qu'il suit sur sa tablette.





Voilà .....rien qu'une simple journée
où ni Gabrielle, ni Jean-Francois ne furent très présents, pris eux aussi par le travail ou la vie au lycée.

RDV bientôt pour l'album
agnès

Commentaires

  1. J'aime vraiment regarder cet exercice que tu fais. Oser te regarder. prendre le temps de te poser.
    Je trouve chouette que tu aies pu suivre un groupe de la 6ème à la term... ça doit créer des liens...
    et j'aime beaucoup tonntemps le soir pour trouver qq chose de beau... ça me rappelle mes années MEJ.
    Je devrais m'y ré essayer...
    Merci de ton partage. Je suis contente de te connaître. Toi aussi, tu as du prix à mes yeux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci beaucoup Zabeth... je trouve qu' à cette date là l’exercice a été un peu trop nombriliste, la faute à la journée , à mon regard pas assez inventif je ne sais! pour l'écriture de sa gratitude ... c'est intéressant à faire. En ces temps où j'annonce mon départ, beaucoup de paroles donnent du prix aux rencontres faites, au parcours fait: tu as aussi du prix à mes yeux

      Supprimer
  2. Ça ne me choque pas que tu sois sur plein de photos, au contraire tellement de memory keeper n'osent pas s'inclure dans leur album. Et j'adore la perspective de la photo où tu te sèches les cheveux, je la trouve vraiment sympa. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci émilie. Oui je crois qu'il ne faut pas s'oublier. Et quand on doit se prendre en photo soi-même, on trouve encore plus facilement de nouvelles perspectives... qui dépendent de là où on peut poser son appareil photo.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

merci pour les commentaires que vous me laisserez

Posts les plus consultés de ce blog

Scrap | December daily 2016, l'album (1/4)

Scrap | December daily 2016, l'album (2/4)

Scrap | December daily 2016, l'album (3/4)